L’intervention orthophonique précoce. Dominique CRUNELLE (juin 2022) agrément FIF-PL

L’intervention orthophonique précoce. Dominique CRUNELLE (juin 2022) agrément FIF-PL

Informations pratiques

  • Quand

    Mardi 7 & Mercredi 8 juin 2022.

  • Prix

    AGREMENT FIF-PL

    Prix : 400 €

    Salariés : + 50 € (frais de dossier) Soit : 450 €

    Réduction syndiqués FNO : -50 € Soit : 350 €

  • Durée

    2 jours soit 14 heures

  • Lieu

    Paris

  • Participants

    A partir de 15 participants –

Merci de lire et d’accepter les deux documents pour télécharger le document d’inscription :

L’intervention orthophonique précoce

Dominique Crunelle, Orthophoniste et Docteur en Sciences de l’Education, présidente du CPME (Conseil Paramédical et Educatif) de l’AFSA (Association Française du Syndrome d’Angelman)

RESUME :

L’intervention orthophonique précoce porte en particulier sur l’oralité et la communication du jeune enfant.

Le développement du jeune enfant repose sur ses capacités intrinsèques et sur l’apport environnemental. Diverses populations sont donc concernées par cette éducation précoce : les enfants atteints d’un déficit global (paralysie cérébrale, maladie génétique, TED, trouble sensoriel…), les enfants à risque (naissance prématurée, milieu carencé…), les enfants atteints d’un trouble spécifique (dysphasie).

Cette formation permet de mieux identifier les enfants qui peuvent être concernés par l’intervention orthophonique précoce, de comprendre leurs spécificités pour apporter à chacun les aides utiles, de la néo-natologie aux suivis en exercice libéral ou dans le cadre de consultations de suivi.

Elle devrait aider les orthophonistes à s’engager dans les démarches d’éducation précoce, de manière ciblée, en partenariat étroit avec les familles et autres professionnels impliqués.

Objectifs pédagogiques et opérationnels de formation :

 

  • Objectifs pédagogiques: L’intervention orthophonique précoce peut concerner des enfants de profils différents :
    • Ceux qui sont atteints d’un déficit global, dont le diagnostic peut être posé dès la naissance ou dans les premiers mois de vie (lésion neurologique centrale, syndrome génétique…). Le bilan orthophonique doit être réalisé dès le diagnostic, et la prise en charge conduite dès les premiers mois de vie.
    • Les enfants dits à risque :
      • Les enfants nés prématurément, pour lesquels une approche orthophonique est souvent préconisée en néonatologie, puis dans les consultations de suivis qui permettent d’identifier un éventuel trouble du langage et/ou des apprentissages, et de proposer les aides utiles.
      • Les enfants qui évoluent dans un milieu carencé.
    • Les enfants « tout venant », sans anamnèse particulière, mais qui présentent des difficultés langagières.

Cette formation permettra aux orthophonistes stagiaires :

  • De connaître les spécificités orthophoniques pour chacun des profils mentionnés.
  • De maîtriser les outils d’évaluation et de suivi orthophonique précoce, tant dans le domaine de l’oralité que dans celui de la communication et de l’accès au langage.
  • De s’inscrire dans une démarche d’accompagnement parental, considérant les parents comme de véritables partenaires dans toute intervention orthophonique précoce.
  • Objectifs opérationnels:

En fin de formation, le stagiaire saura :

  • Identifier les origines des difficultés de communication d’un jeune patient
  • Choisir une démarche d’évaluation adaptée
  • Apporter les aides utiles à l’enfant
  • Impliquer les parents
  • Travailler en partenariat avec les autres professionnels impliqués auprès de leur jeune patient

 

PROGRAMME :

Jour 1 matin : 9H-12H30

  • Tour de table
  • Pourquoi une prise en charge précoce ?

Le développement du jeune enfant : une interaction permanente entre compétences intrinsèques (motricité, sensorialité, capacités cognitives…) et apport environnemental.

Jour 1 après-midi 13H30-17H

  • L’intervention orthophonique précoce : les populations concernées :
  • L’enfant présentant un trouble global : lésion neurologique centrale (IMC, polyhandicap), maladie génétique (Trisomie, syndrome de Rett, syndrome d’Angelman, Prader Willi…), TED…
  • L’enfant à risques :
    • Enfant né prématurément
      • La prématurité : origines et conséquences
    • Enfant de milieu socioculturel défavorisé
  • L’enfant sans anamnèse particulière :
    • Immaturité, problèmes relationnels
    • Trouble spécifique du langage

Jour 2 matin : 9H-12H30

  • Modalités et objectifs d’intervention orthophonique pour chaque population :

1) Le travail auprès de l’enfant :

                        – L’intervention orthophonique en néonatologie

– L’oralité         * grille d’évaluation orthophonique

* démarches de suivi aux repas et hors repas

– La communication et le langage     * exemples de démarches d’évaluation

* objectifs et démarches orthophoniques

Jour 2 après-midi 13H30-17H

  • L’accompagnement parental :

– accompagnement ou guidance ?

– un travail d’écoute

– favoriser les interactions et l’attachement

– aider l’enfant à révéler ses potentialités et ses parents à les percevoir

  • Pluridisciplinarité et transdisciplinarité :

                                   – Le projet personnalisé

– Quels partenariats avec les professionnels de la petite enfance et les enseignants ?

– L’implication parentale

Supports pédagogiques :

  • Vidéoprojecteur pour ppt et vidéos
  • Remise documents en format numérique aux stagiaires
  • Bibliographie

Evaluation de la formation : – Un questionnaire de connaissances sera rempli à l’issue de la formation.

– Un questionnaire de sortie de stage (évaluation critique de la formation par les participants) sera également remis aux participants.

Moyen d’encadrement et suivi :

un représentant du SDOP-IDF sera présent et assurera le suivi du programme. Une liste d’émargement sera signée au début de chaque demi-journée.

Public concerné : Orthophonistes diplômés.

téléchargez le programme ICI