Dispositif CAA et handicap complexe : le CHESSEP SESSION 2 . Dominique CRUNELLE (mars 2022) agrément FIF-PL

Dispositif CAA et handicap complexe : le CHESSEP SESSION 2 . Dominique CRUNELLE (mars 2022) agrément FIF-PL

Informations pratiques

  • Quand

    Mercredi 30 et jeudi 31 mars 2022.

  • Prix

    agrément FIF-PL

    Prix : 400 €

    Salariés : + 50 € (frais de dossier) Soit : 450 €

    Réduction syndiqués FNO : -50 € Soit : 350 €

  • Durée

    2 jours soit 14 heures

  • Lieu

    Paris

  • Participants

    A partir de 15 participants –

Merci de lire et d’accepter les deux documents pour télécharger le document d’inscription :

Dispositif CAA et handicap complexe : le CHESSEP

SESSION 2- Evaluer et faciliter la communication de la personne (enfant ou adulte) qui n’accède ni au langage oral ou écrit, ni à un code de communication élaboré.

 

Dominique Crunelle, Orthophoniste et Docteur en Sciences de l’Education.

Ex directrice de l’institut d’orthophonie de la Faculté de Médecine de Lille 2. Ex-présidente du CPME (Conseil Paramédical et Educatif) de l’AFSA (Association Française du Syndrome d’Angelman) ; chargée de la commission formation de l’association ISAAC FR ; membre de l’ARP (Association Ressources Polyhandicap) des Hauts-de-France.

 

Résumé :

Les troubles sévères du Neuro-Développement (TND) (autisme sévère, anomalies génétiques, polyhandicap…) perturbent l’accès au langage oral, voire à un code de communication élaboré.

Il n’est pas toujours aisé de situer le niveau de communication, qui, parfois, n’est que non verbale de ces personnes, pour leur proposer le projet thérapeutique et l’outil de communication qui leur correspond.

Difficile aussi de veiller à ce qu’elles soient reconnues dans leurs démarches de communication, et que chaque aidant ait les bases utiles pour communiquer au mieux avec la personne qu’il accompagne.

Ces troubles de communication peuvent perdurer jusqu’à l’âge adulte. Ils sont lourds de conséquences sur le développement psychique et relationnel de la personne concernée.

Une proposition la plus précoce possible de CAA, souvent multimodale, est essentielle.

Le CHESSEP (Communication Handicap : Evaluer, Situer, S’adapter, Elaborer un Projet individualisé) est un dispositif qui propose :

  • Une grille d’évaluation de la communication, tant sur le plan réceptif qu’expressif, de ces personnes, quel que soit leur âge et le type de pathologie sous- jacente.
  • Des pistes pour élaborer un projet thérapeutique cohérent, qui s’appuie sur les compétences et les émergences de la personne concernée et permet d’adapter l’outil de CAA.
  • Des outils très pragmatiques, réalisés à partir de l’analyse de réponses à des questionnaires ciblant l’alimentation, le lever et le coucher, la toilette, l’habillage, les habitudes de vie… Ces outils fonctionnels permettent à chaque aidant de mieux connaître la personne qu’il accompagne et de faciliter les interactions lors de ces moments fondamentaux du quotidien.

Ces différentes observations et démarches sont réalisées dans un étroit partenariat entre les familles et les aidants professionnels impliqués au quotidien.

OBJECTIFS PEDAGOGIQUES ET OPERATIONNELS DE FORMATION :

            Objectifs pédagogiques :

  • Savoir définir un handicap complexe
  • Connaître les bases générales d’une approche en Communication Alternative et Améliorée (CAA)
  • Faire le lien entre un trouble du Neuro-Développement sévère et les besoins en CAA
  • Savoir évaluer les capacités réceptives et expressives d’une personne en situation de handicap complexe
  • Apporter à chaque personne en situation de handicap complexe les attitudes, activités et outils facilitateurs de communication
  • Impliquer l’ensemble des aidants, naturels et professionnels, dans ces démarches

Objectifs opérationnels :

En fin de formation, le stagiaire impliqué auprès de personnes en situation de handicap complexe :

  • connaîtra les bases théoriques de la CAA
  • saura utiliser les outils du dispositif CHESSEP :
    • Une grille d’évaluation de la communication, tant sur le plan réceptif que sur le plan expressif, qui permet d’élaborer les pistes de prises en soins qui en découlent.
    • Les questionnaires correspondant à chaque moment fondamental du quotidien.
    • Les maquettes numérisées des outils fonctionnels, pour donner à tous les aidants les connaissances utiles pour accompagner leurs patients, dans une démarche très pragmatique.
  • pourra élaborer un PIC (Projet individualisé de communication) pour un patient en situation de handicap complexe.
  • veillera à impliquer les parents et l’ensemble des aidants dans les démarches d’évaluation et de facilitation de la communication des personnes concernées.

Programme – Cette seconde session permet des échanges de pratiques, des études de cas, la création d’outils et la présentation d’attitudes et d’activités facilitant la communication de chaque personne concernée.

Jour 1 : matin : 9H/12H30

  • Tour de table :
    • Rappel de la première session
    • Travail réalisé par chacun en intersessions
    • Intérêts de la démarche, difficultés rencontrées
    • Propositions

Après-midi : 13H30/17H

  • Outils fonctionnels et de transmission réalisés en intersessions ; présentation par chaque équipe.
  • Grilles d’évaluation réalisées en intersessions

Jour 2- Matin : 9H/12H30

  • Remise d’un ppt, proposant des attitudes, activités et outils facilitateurs de communication pour chaque Niveau d’Evolution de la Communication (NEC) réceptive et expressive. Illustration par vidéos.

Après-midi : 13H30/17H

  • Travail en équipes : élaboration d’un projet individualisé de communication, pour chaque personne évaluée en intersessions.
  • Synthèse et perspectives

Moyens pédagogiques :

  • Rappels théoriques avec support sur power point, document remis aux stagiaires en amont de la formation, reprenant l’intégralité de la présentation théorique
  • Vidéos pour illustrer les propos et apporter des pistes de réflexion
  • proposition de questionnaires et d’une grille d’évaluation de la communication
  • Proposition d’un profil de communication et des pistes de prises en soin qui en découlent.
  • Outils facilitant les approches transdisciplinaires, l’aide aux aidants : Maquettes numériques d’outils fonctionnels et de transmission

Supports pédagogiques

  • Vidéoprojecteur pour ppt et vidéos
  • Remise documents en format numérique aux stagiaires
  • Bibliographie

Evaluation de la formation

– Un questionnaire de connaissances sera rempli à l’issue de la formation.

– Un questionnaire de sortie de stage (évaluation critique de la formation par les participants) sera également remis aux participants.

Moyen d’encadrement et suivi :

un représentant du SDOP-IDF sera présent et assurera le suivi du programme. Une liste d’émargement sera signée au début de chaque demi-journée.

Public concerné : Orthophonistes diplômés impliqués auprès de personnes de tous âges en situation de handicap complexe

IMPORTANT : PREREQUIS POUR CETTE DEUXIEME SESSION :  avoir procédé à des évaluations CHESSEP.

téléchargez le programme ICI